DÉMARCHES ADMINISTRATIVES

Déclarations de départ

A partir du 1er avril 2016, les citoyens du Luxembourg ne sont plus obligés de se rendre à leur ancienne commune pour y déclarer leur départ lors d'un déménagement au sein du Grand-Duché. Il suffit de déclarer leur arrivée auprès de la nouvelle commune. Pour les déménagements à l’étranger, une déclaration de départ doit être faite auprès de la commune où la personne est inscrite.

Les administrations ont accès aux données du Registre national des personnes physiques, voilà pourquoi il n'est en principe plus nécessaire de leur fournir les certificats reprenant entre autre les données suivantes:

  • les nom et prénoms, date et lieu de naissance;
  • le numéro d'identification;
  • la ou les nationalités;
  • le sexe;
  • la résidence habituelle;
  • la situation de famille

Afin de profiter pleinement de cette simplification, vous pouvez déclarer sur l'honneur l'exactitude des données reprises dans le Registre national des personnes physiques:

  • soit lors d'un prochain passage auprès de votre commune;
  • soit via MyGuichet

Information importante concernant les changements d'adresses

Depuis le 1er avril 2016, les citoyens du Luxembourg ne sont plus obligés à déclarer leur départ auprès de la commune lors d’un déménagement au sein du Grand-Duché.

Cependant il est impératif de communiquer le départ au Service Facturation de notre commune en vue du décompte en cas de déménagement du ménage entier.

  • de la consommation d’eau,
  • des ordures,
  • des chiens,
  • ainsi que l'annulation des différentes poubelles.

En cas de cas questions, n’hésitez pas à contacter le département financier au numéro 37 00 24 - 23 ou par e-mail

En ce qui concerne la déclaration du changement d’adresse à l'intérieur du pays, il suffit de déclarer son arrivée à la nouvelle commune.

Au cas d’un déménagement à l’intérieur de notre commune, la déclaration du changement d’adresse se fait au bureau de la population.

A noter que pour un déménagement à l’étranger, la déclaration de départ à l’ancienne commune reste obligatoire.