Actualité

Usage multiple pour masques jetables

Le SYVICOL a demandé comment tenir plus longtemps avec les 5 masques distribués à l’expert Prof. Claude P. Muller.

SYVICOL : Les communes distribuent 5 masques à chaque citoyen. Le dépliant accompagnant le lot donne de plus amples informations quant à la manipulation de ces masques. Mais comme il s’agit de masques à usage unique, ceux-ci seront épuisés au bout d’une semaine. Et après ?

Claude Muller: D’abord, je conseille de lire attentivement le dépliant en question. Il contient des informations importantes concernant l’utilisation adéquate des masques. Les masques distribués ne doivent en aucun cas être lavés à plus de 60 degrés, seuls les masques en tissu peuvent être lavés à si haute température. Les masques distribués sont, quant à eux, des masques chirurgicaux. Ces masques à usage unique sont utilisés dans le milieu hospitalier. En temps normal, les professionnels de la santé ont un stock de masques important à leur disposition. Dorénavant, ces mêmes masques sont conseillés et distribués à a totalité de la population. Mais comment les utiliser? En tant que masques à usage unique, ces 5 masques couvrent à peine une semaine. La question déterminante est donc : comment continuer ? La population se verra-t-elle distribué des masques supplémentaires toutes les semaines, ou doit-elle se les procurer elle-même ? Je vais essayer de vous proposer des alternatives si jamais nous devions faire face à une pénurie de masques.

SYVICOL: Selon vous, quelles sont les solutions ?

Claude Muller: Se procurer les masques soi-même – à usage unique ou mieux : à usage multiple – en tissu qui puisse être réutilisé après un lavage à 60 degrés et un repassage. Ou alors réutiliser les masques distribues. Mais pour cela, il faut les préparer à la réutilisation après usage. Et pour cela, je propose un système simple pour les masques chirurgicaux, qui se base sur le constat que le virus ne survit que quelques jours. Le temps et la température tuent le virus. Les masquent doivent être stockés dans un endroit propre et sêcher en sécurité afin d’être réutilisés au bout de quelques jours.

SYVICOL : Pourriez vous préciser ?

Claude Muller: Vous numérotez les cinq masques et vous y inscrivez le prénom du porteur. Dès lors, ils seront portés à tour de rôle, et toujours par la même personne. Premier jour – masque numéro un, deuxième jour - masque numéro deux et ainsi de suite jusqu’au cinquième jour. Lors du sixième jour, vous portez à nouveau le masque numéro un. Une alternance de trois jours serait probablement suffisante, si jamais il devait y avoir une pénurie de masques. Entre-temps, chaque masque devrait être stocké dans un sachet respirable qui lui a été attribué (comme le sachet à pain qui est livré avec). Numérotez également ces sachets de un à cinq et laissez-y sécher les masques jusqu’à réutilisation. Ainsi, si contamination il y a, le virus devrait être tué. La chaleur (entre 30 et 56 degrés) accélère l’inactivation du virus. Si le materiel le permet ces températures peuvent être atteintes dans le four, sur le radiateur, avec un sèche-cheveux ou en exposant les masques au soleil. Cependant, il faut éviter le contact direct avec la source de chaleur et protéger le masque de façon adéquate.